Bio

Français

Alexis Langevin-Tétrault est un artiste interdisciplinaire qui combine dans sa démarche la composition musicale, les technologies numériques, les arts plastiques et la performance. Il a participé à la fondation de différents projets de musiques électroniques et d’art numérique dont Alexeï Kawolski, les collectifs Falaises, DATANOISE, QUADr, ILEA, BetaFeed et Recepteurz, en plus de présenter ses performances solos telles que Hypercube (one) et Interférences (String Network). Ses oeuvres actuelles explorent le concept de corporalité et se caractérisent par le design de dispositifs audiovisuels, la performance physique, le travail scénographique et dramaturgique, l’utilisation critique et approfondie des technologies audionumériques, l’exploration du timbre sonore ainsi que par une réflexion conceptuelle et sociale.

Ses œuvres ont été présentées dans plus d’une centaine d’événements internationaux, dont Ars Electronica (AT), ISEA (KR)(CA), L.E.V. (ESP), Transart (IT), ADAF (GR), MUTEK (CA)(ES)(JP), Biennale NÉMO (FR), NEXT (SVK), Électrons Libres Scopitone (FR), BIAN-Elektra (CA), Akousma (CA), Mois Multi (CA), Sines & Squares (UK) et Espace du son (BE). Son travail a été récompensé par la fondation Destellos (AR) en 2014 et en 2015, par la fondation SOCAN en 2015 (CA), puis par la fondation Musiques et Recherches (BE), par la Semaine Internationale de la Musique Électroacoustique (FR) ainsi que par le festival Exhibitronic (FR) en 2016.

Alexis Langevin-Tétrault est membre invité du centre Perte de Signal de Montréal au Canada. Il est aussi secrétaire du conseil d’administration du Regroupement des Arts Interdisciplinaires du Québec (RAIQ). Il a organisé une cinquantaine d’événements culturels à Montréal et a participé à différents jurys en arts médiatiques et en arts numériques.    

English

Alexis Langevin-Tétrault is an interdisciplinary artist whose works combine musical composition, digital technologies, visual art and audiovisual performance. He has contributed to a variety of digital art and electronic music projects such as Alexeï Kawolski, the collectives Falaises, DATANOISE, QUADr, ILEA, BetaFeed and Recepteurz, in addition to solo performances such as Hypercube (one) and Interférences (String Network). His work explores the concept of corporality and is characterized by the design of audiovisual devices, physical performance, scenographic and dramaturgic work, the critical and thorough use of digital audio technologies, exploration of sound timbre and also conceptual and social reflection.

His work has been presented internationally in more than a hundred events such as Ars Electronica (AT), ISEA (KR)(CA), L.E.V. (ESP), Transart (IT), ADAF (GR), MUTEK (CA)(ES)(JP), Biennale NÉMO (FR), NEXT (SVK), Électrons Libres Scopitone (FR), BIAN-Elektra (CA), Akousma (CA), Mois Multi (CA), Sines & Squares (UK) and Espace du son (BE). His work was rewarded by Foundation Destellos (AR) in 2014 and 2015, by SOCAN Foundation (CA) in 2015, and also by Exhibitronic Festival (FR), International Electroacoustic Music Week (FR) and fondation Musiques & Recherches (BE) in 2016.

Alexis Langevin-Tétrault is a guest member of the art center Perte de Signal in Montréal, Canada. He is also a member of the board of directors for the Regroupement des Arts Interdisciplinaires du Québec (RAIQ). He organized about fifty cultural events in Montréal and he participated to different jurys of media art and digital art.

 

28235016_10156753185169879_6583488934179177770_o

Photo : Mutek Barcelone